Site web artiste


Construire un site web artiste ou dédié à un projet musical n'est pas chose aisée. Le rendre attrayant pour le visiteur et visible sur les moteurs de recherche est encore plus complexe. Nous allons donc ici regarder les différents éléments important pour y parvenir.


Un site web, pourquoi ?


On entend de plus en plus souvent qu'une page Facebook peut suffire et remplace en quelques sortes le besoin d'avoir un site internet pour soi ou son projet. Vous pourriez effectivement vous contenter d'une page si votre objectif est d'avoir quelque chose à partager avec votre public qui vous serve de carte de visite.

Si en revanche, vous souhaitez être trouvé "par hasard" sur un moteur de recherche et donc être visible par un grand nombre de personnes que vous n'avez jamais rencontré dans la vrai vie... alors votre page Facebook est insuffisante.


Faites un test :

Tapez le nom d'un projet musical sur Google. Vous avez beaucoup de chance de voir apparaitre la page du groupe dans les quelques premiers résultats.

Maintenant, insérez non pas le nom mais un descriptif du projet. Disons : "groupe de jazz new orleans à Bruxelles". Et là, vous ne trouverez plus aucune page Facebook sur la première page de résultat mais bien exclusivement des sites internet sur lesquels ces mots apparaissent. Des annuaires d'événements et des établissements qui programment ce type de concerts dans le meilleur des cas et parfois des articles de blog, comme celui-ci, qui grâce à ces mots clés obtiennent des visiteurs qui ne cherchaient au départ pas ce qui leur est proposé de lire.


Notre objectif est d'apparaître sur cette première page de recherche autant grâce à notre nom que grâce à un descriptif vague de notre projet ou profil de musicien. Et ce, en plus des avantages intrinsèques que nos pages web nous offrent déjà (carte de visite, présentation de nos projets qui nous ressemble, mise en avant des informations que nous jugeons pertinentes, liberté de choisir un format personnalisé, etc).

site web

Construire son site artiste


On a tous, ou presque, expérimenté sur wix ou wordpress et obtenu des résultats plus ou moins satisfaisants. Evidemment, ces outils sont conçus pour être intuitifs et permettent au commun des mortels de, pour le moins, créer un site sans devoir apprendre à coder.

Rassurez-vous, c'est bien de ce type de démarche qu'il s'agit ici. On ne va pas suivre un cours de HTML, XML et CSS pour les nuls avant de se lancer dans le vif du sujet. Je ne suis d'ailleurs qu'un piètre codeur et n'ai qu'une connaissance très basique du language informatique.

Ce sur quoi nous allons nous focaliser est le contenu de votre site et les points sur lesquels doit être portée votre attention lorsque vous le construisez.


Je vous laisse donc choisir la plateforme ou la méthode que vous souhaitez employer pour la création de votre website. Soyez simplement conscient des contraintes et avantages de l'option que vous envisagerez. Faites quelques recherches avant de vous décider en gardant à l'esprit qu'à long terme vos besoins et envies peuvent évoluer (oui, vous aussi, vous pourriez devenir geek ou tomber sous le charme d'une balise html).


Maintenant parlons de contenu !


Combien de page doit comporter mon site ? C'est quoi un url ? Ma photo de beau-gosse, je la met au milieu ou sur le côté ? Et je mets quoi sur mon site, des photos ? des vidéos ? des grands ou des petits textes ? Enfin bref, plein de questions auxquels on va pouvoir répondre.

Et si l'une de vos questions reste en suspens après cette lecture, envoyez nous un mail et nous nous ferrons un plaisir de vous aider !

Avez-vous lu l'article précédent ? Et construit votre image personnelle et reconnaissable ? Si ce n'est pas le cas, débutez avec une (re)lecture de : "Commencer avec le Marketing", dernier paragraphe intitulé votre stratégie de Marketing musical, point de départ.

Car c'est autour des éléments que vous aurez créés et récoltés (photos, logo, palette de couleur, etc) que vous allez pouvoir développer une esthétique cohérente pour votre site.

Si vous avez tout ces éléments sous la main, nous somme prêts à les mettre en forme.


Votre nom ou celui de votre groupe


Tout d'abord, vous voulez qu'il soit visible à différents endroits. Il vous est donc nécessaire de l'inclure tant dans votre url (www.votrenom.com dans la barre de recherche) qu'en haut de votre page ou sur votre image de couverture et, pourquoi pas, en pied de page comme petit rappel de fin de visite.

url et nom sur site web

Pour ce qui est de l'url, je vous recommande vivement de faire l'acquisition d'un domaine, votrenom.com, qui ne vous coûtera en générale pas plus d'une dizaine d'euros.


Et si vous passez par un service tel que wordpress, prenez un abonnement payant (même le moins cher). Sinon, vous vous retrouverez avec quelque chose qui ressemblera à https://votrenom.wordpress.com/extension. Ce qui aura pour effet d'allonger ce descriptif essentiel de votre page et de propulser vos extensions 10 caractères plus loin.

Pourquoi est ce problématique ? Parce que vos extensions permettent à vos pages d'être classées sur les moteurs de recherche et donnent des informations cruciales aux lecteurs.


Ce que vous voulez est une url courte, unique pour chaque page et descriptive qui, avec un minimum de mots, en dit beaucoup sur le contenu de votre page !


Pour le haut et bas de page, rien de plus simple. Il s'agit simplement d'inclure votre nom au format texte dans la section menu, pied de page et titre.

C'est, en revanche, lorsque des images sont intégrées à votre site que les choses se compliquent un peu.


Logos, images et vidéos


Les moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, etc) n'ont pas d'yeux. Je sais, ça c'est du scoop ! Il ne sont donc pas capables d'analyser vos contenus visuels non-codés.

Pour qu'une image, comme celle de votre couverture de page ou votre logo, soit comprise par ces programmes il leur faut donc un descriptif clair et précis.

percussive productions logo bannière
Nom du fichier : percussive-productions-logo-banniere.png

Imaginons que vous vouliez intégrer votre photo de beau-gosse de tout à l'heure sur votre site. Et que cette représentation de votre égo est téléchargée avec comme nom IMG0000765. Elle n'aura aucune valeur. Pour une intelligence informatisée, cette image peut autant représenter un dinosaure qu'une raquette de tennis.


L'idée est donc de changer ce nom par une description courte de ce que représente cette image. Par exemple : mongroupedemusique-logo. Toute information pertinente est bonne à ajouter, sans tirer en longueur inutilement.

Aussi et enfin, il est très important que votre image soit optimisée pour l'usage que vous en faites. Les dimensions idéales, la taille du fichier et le format dépendent de la situation. Je vous recommande de faire une petite recherche spécifique à la situation avant de l'inclure sur votre site.


Vos textes et descriptifs


Je vous parle depuis tout à l'heure de moteurs de recherche comme si vous construisiez votre site pour Google. Je sais, c'est un sentiment étrange, et pourtant c'est cette machine qui va déterminer à quel point votre site sera accessible pour le public.


Il est donc important qu'elle comprenne exactement de quoi parlent vos pages pour pouvoir les référencer correctement. Quoi de mieux qu'un peu de texte pour ce faire ?

Ici aussi, le format et la taille (ou longueur) de votre texte dépendra fortement de l'usage spécifique de ces paragraphes et descriptifs. Il est donc préférable de faire une recherche préalable dépendante de ce que vous avez l'intention de faire.


A titre d'exemple, un article de blog est considéré comme idéal en terme de longueur s'il atteint 1600 mots et 7 minutes de lecture (d'après blogdumoderateur.com). Mais ce n'est vrai que pour ce type de texte et ces informations évoluent régulièrement. Je ne vous donne donc pas trop de précision à ce sujet.


L'essentiel d'un texte est qu'il doit inclure certains mots-clés. Vous ne devez pas en choisir un et le répéter 56 fois, ce serait considéré comme du spam et votre site serait relégué à la dernière page de résultats de recherche voir introuvable.

Au contraire, la classification se fait sur base d'un lexique de mots liés les uns avec les autres par une thématique.


Imaginons que je rédige un article sur : "Comment construire un site web pour musicien ?". Ce qui est le cas. J'utiliserai donc un maximum de mots en lien avec ce thème mais de façon naturelle à l'intérieur de mon texte. Et ce, en faisant usage de synonymes et en passant par une recherche de champs lexicaux pertinents.


Ergonomie


Le dernier point sur lequel je vais m'arrêter dans cet article est l'aspect ergonomique de votre site.

Maintenant que vous savez ce que vous devez inclure et éviter, il est grand temps de réfléchir à la présentation.

D'abord, pensez au smartphone qui est de plus en plus utilisé pour naviguer sur le web. Le format ordinateur est quant à lui rarement oublié car c'est via ce même support que vous allez construire votre site. Pour ce qui est de la tablette, elle se rapproche de plus en plus du pc et a, à mon humble avis d'utilisateur, moins besoin aujourd'hui de son format propre. Gardez donc cette optimisation pour la fin.

Google Analytics appareil utilisés
Les appareils les plus utilisés par notre audience
Résultats obtenus via Google Analytics

En fonction du format de l'écran de l'appareil sur lequel est consulté votre contenu, il existe ce que l'on appelle des zones chaudes et froides. Les zones chaudes sont celles sur lesquelles vous voudrez faire apparaître votre contenu important. A l'inverse, les descriptifs non-essentiels et les contenus complémentaires seront placés en zone froide. A nouveau, une petite recherche spécifique à votre situation s'impose.


Ensuite, le menu de navigation doit également respecter quelques règles et se limiter à l'essentiel. Un menu trop fourni ou complexe rend le passage d'une page à l'autre difficile. Donc, quelques onglets, pas plus de 6 idéalement, pertinents avec des titres clairs ! Si vous voulez ajouter des sous-pages, vous pouvez par exemple intégrer des liens à l'intérieur de vos textes et articles.


Et enfin, un code couleur est également essentiel. Personne n'a envie d'être ébloui par un jaune flash après avoir cliqué sur un onglet par mégarde. Ni de voir un texte écrit en rouge sur vert (là c'est peut-être le daltonien qui parle...). Soyez cohérents et choisissez des couleurs complémentaires et agréables à l'oeil.

Une petite exception à la règle : Vous devriez inciter les visiteurs à passer à l'action sur votre site. Envoyer un email, télécharger un document, visionner une vidéo, etc.

Pour ce faire, nous utilisons en marketing le call-to-action (ou CTA pour les intimes). Cet appel à l'action passera parfois par une mise en couleur un peu plus marquée d'un bouton. Je ne parle évidemment pas d'un rose bonbon sur un fond noir mais il n'est pas rare de lui assigner une couleur un peu plus vive que ce qui apparaît sur le reste de votre site.


Pour conclure, vous aurez remarqué que cet article vous amène à en découvrir d'autres. Je ne peux malheureusement que résumer les points clés de la construction de votre site car il serait indispensable de rédiger une encyclopédie entière pour faire le tour de chaque détail de sa conception. De nombreux articles existent sur le sujet et vous fourniront plus amples détails si vous recherchez des précisions sur un point spécifique.


Sébastien Peeters

Réseaux sociaux : @sjhpeeters

Première publication : août 2020Dernière mise à jour le 26 janvier 2021

Vous avez besoin de conseils personnalisés ?