Réseaux sociaux


Quels réseaux sociaux utilise un musicien ? Avez-vous choisi les vôtres pour une raison en particulier ? Ou, vous êtes vous laissés porter par l'effet de mode ?

Chaque réseau social vous offre une expérience et des possibilités uniques. Il me semble par conséquent pertinent de faire un tour de ces différentes plateformes et de découvrir celles qui vous permettront d'entrer le plus facilement en contact avec votre public.


Quelles options s'offrent à vous ?


Avant de choisir vos réseaux de prédilection, voyons plutôt ce qui existe. Parmi les musiciens que je fréquente, je ne pense pas m'aventurer en disant que LE plus connu et utilisé reste, et de loin, Facebook. Nous sommes tous également familiarisés avec Youtube, surtout en tant que consommateurs de contenu. Instagram, LinkedIn et Twitter commencent déjà à être moins populaires, parmi mon cercle d'amis musiciens, et on ne parle généralement même pas de Pinterest ou des réseaux adolescents à la TikTok, Snapchat et compagnie.

réseaux sociaux

Mon objectif étant avant tout de faire ressortir les avantages des réseaux populaires, je me passerai de vous présenter les sites spécialisés sur lesquels nous ne nous rencontrons qu'en tant que musiciens pour présenter nos créations.

Il reste évidemment utile d'héberger vos compositions sur des plateformes telles que SoundCloud par exemple mais la diffusion de vos contenus fera l'objet d'un article dédié prochainement et est par conséquent hors sujet pour celui-ci.


On a donc déjà devant nous une panoplie riche en spécificités et en opportunités en ne prenant en compte que l'énumération faite ci-dessus. Mais que recherchons-nous exactement ? Faut-il impérativement tirer parti de chacune de ces options ? Si non, comment choisir ?

Besoin de conseils pour choisir les réseaux sociaux qui vous conviennent ?

Choisir les réseaux sociaux qui vous intéressent !


Chaque profil et compte que vous construirez des suites de votre lecture vous demanderont d'investir du temps et de l'énergie. Pour tirer pleinement parti de vos profils sociaux, mieux vaut se limiter à l'essentiel. Choisissez d'être présent en priorité là où vous en retirerez le plus de profit.


Les facteurs qui vous permettrons de faire votre/vos choix sont : le type de contenu et l'audience. Partons sur une brève analyse des 4 grands réseaux qui nous intéressent le plus en tant que musicien.

Facebook logo

Facebook

Facebook est le réseau le plus polyvalent. Il vous offre réellement la possibilité de partager tout type de contenu (vidéo, photo, texte, hyper-liens, expériences professionnelles, etc.). Et, bien que chacun de ces contenus ait une valeur plus ou moins forte en terme de référencement sur la plateforme, son public extrêmement vaste vous permettra à coup sûr de trouver une audience pour vos projets.

YouTube logo

Youtube

Dédié à la vidéo, il est quant à lui un outil indispensable pour tout musicien. Ne me dites pas : "Je suis musicien mais j'ai pas de compte Youtube". Que vous ne soyez pas Youtuber avec 20 000 abonnés, je le comprends. D'ailleurs, moi non plus. Mais la simple possibilité d'ajouter du contenu à votre profil grâce aux playlists et donc sans avoir à en créer peut constituer votre petite carte de visite audio-visuelle sans efforts. Nous reviendrons là dessus plus loin mais sachez entre temps que Youtube est dans le top des moteurs de recherches les plus utilisés au monde !

instagram logo

Instagram

Instagram est construit pour la photo et la vidéo. Et avant tout, au format Story... C'est un cas un peu particulier. Autant vous pourriez avoir une renommée folle en n'utilisant que ce réseau, autant les efforts à fournir pour ce faire sont colossaux. Les quelques personnes que je connais ayant un nombre d'abonnés conséquents sur cette plateforme publient du contenu en story tout au long de leur journée presque 7 jours sur 7. Vous pourriez, comme moi, y trouver un intérêt en vous limitant à un peu plus de 1k abonnés. Et en réalité, c'est suffisant si vous arrivez à vous constituer une audience qualitative.

linkedin logo

LinkedIn

LinkedIn est le réseau professionnel par excellence, et ce, même en musique ! Bien qu'il soit généralement très mal utilisé (en Belgique), il connait une phase de croissance importante dans notre petit pays ces derniers temps et comporte bon nombres d'intérêts. Je vous fais un topo plus bas.

Voilà pour le contenu, et vaguement pour l'audience.

Pour rentrer un peu plus dans les détails de ce second point. Sachez que chaque réseau attire des types de personnes très différentes, tant en termes d'âge que de sexe ou de géolocalisation.

Reprenez vos résultats d'analyse (voir : commencer avec le Marketing). Vous savez normalement à qui s'adresse votre contenu, qui est votre persona. Et, faites une recherche spécifique au réseau sur lequel vous voulez être présent pour vous assurer que votre public fait bien partie de son audience.

A titre d'exemple, vous aurez du mal à toucher un public pour un show destiné aux adolescents sur Facebook car le réseau est délaissés par cette génération. Et oui, nous sommes déjà tous trop vieux...


Les réseaux que je n'ai pas analysés. Pourquoi ?


Soyons honnêtes, parce que je ne les utilise pas... pour ces raisons-ci :


  • Pinterest : média social pourtant très intéressant. Il vous permet de construire de petites collections d'images sous forme de tableau. Vous voyez peut-être déjà pourquoi je n'en profiterai pas énormément en tant que musicien. En tant qu'artiste, de façon plus général, il peut en revanche être extrêmement utile. Imaginez que vous soyez luthier ou collectionneur d'instrument ou peintre ou graphiste... Enfin, vous avez l'idée. Le top du top quand on a du contenu visuel à mettre en valeur autrement qu'avec Instagram !


  • Twitter : orienté essentiellement vers l'actualité et la publication de texte courts, je pourrais prochainement changer d'avis et y partager quelques astuces Marketing-musical sous forme de tweets. J'ai expérimenté Twitter il y a quelques temps et je dois vous avouer que je n'y ai trouvé aucun intérêt en tant que musicien à proprement parler. Donc à moins que vous ayez une bonne plume et que vous soyez particulièrement intéressé par le partage de texte (peut-être que l'un de vos projets, aussi musical soit-il, s'y prêterait bien), l'énergie dépensée sur ce réseau ne vous apportera à priori pas plus d'audience.


  • TikTok et Snapchat : l'aspect éphémère du contenu. On parle de la surconsommation dans la vrai vie, du binge watching de séries sur Netflix et du doomscrolling sur Facebook et Instagram. Et bien ici, c'est la même idée. Publier énormément de contenu qui disparaît en très peu de temps et vous incite à republier encore et encore et encore. Merci ! Mais non merci.


Mon mix personnel sur les réseaux sociaux


Comme chacun de vous, j'ai posé mes choix. Il serait évidemment génial d'avoir à ma disposition une équipe Marketing temps plein qui me permette de créer et de partager du contenu pertinent pour chaque média cité plus haut. Mais restons réalistes. En tant que musicien, il faut optimiser son temps et ses dépenses.


Mon mix : Facebook, Youtube, Instagram, LinkedIn. Vous vous en doutiez j'imagine.


Pourquoi Facebook ? L'intérêt de mon profil sur Facebook est qu'il a tendance à être utilisé par les musiciens de la même façon que devrait l'être LinkedIn. A savoir, qu'à la base le réseau est conçu pour mettre en relation "d'ami" différentes personnes qui se connaissent et que dans le milieu musical, cela va beaucoup plus loin. Je reçois parfois des demandes d'amitié d'organisateurs d'évènements ou d'autres musiciens que je n'ai jamais rencontré en personne.

Le gros intérêt de Facebook, ce sont les pages. Un article spécifique sur le sujet est disponible mais dans les grandes lignes : l'accès à la publicité payante et l'aspect professionnel d'une page sont les gros atouts du réseau.


Pourquoi Youtube ? Parce que comme je vous le disait plus haut, j'ai commencé sur YouTube avec la création d'une playlist reprenant toutes les vidéos (pertinentes) sur lesquelles j'apparaissais et n'ai donc créé aucun contenu au départ. Aujourd'hui, j'y partage des concerts live, des vidéos de projets et des cours de musique. Là aussi, un article dédié au contenu à partager sur Youtube est disponible. Donc pas de panique, je rentrerai davantage dans le détail avec cet article.


Pourquoi Instagram ? C'est LE réseau de fidélisation par excellence. A savoir que contrairement aux autres réseaux sociaux, il est très difficile de faire sortir un utilisateur de l'application vers un contenu hébergé sur une autre plateforme. L'intérêt d'Instagram est donc d'échanger avec votre public directement sur la plateforme. Et si vous avez tendance à avoir de chouettes photos de concerts et êtes prêts à filmer quelques extraits de vos performances, le tour est joué.


Pourquoi LinkedIn ? Construire votre cv en ligne est une chose, établir de vrais relations professionnelles en est une autre. LinkedIn n'est pas un réseau exclusivement dédié à trouver du boulot. Il l'était peut-être à ses débuts, mais aujourd'hui il vous donne accès à de nombreuses autres fonctionnalités : groupes de discussions pointues sur lesquels vous pouvez réellement vous démarquer, recherche précise de profils professionnels, suivi personnalisé de contenus de haute qualité ou d'entreprises qui vous intéressent, etc.


Sébastien Peeters

Réseaux sociaux : @sjhpeeters

Première publication : août 2020Dernière mise à jour le 26 janvier 2021

Vous avez besoin de conseils personnalisés ?