Commencer avec le Marketing


Avant de publier ou d'ajouter du contenu sur vos différentes plateformes de communication digitale, votre site web et vos réseaux sociaux, il est important de faire un topo de votre situation, un audit de ce que vous avez déjà fait, et de vous fixer des objectifs.

Cet article reprend les grandes étapes qui vous permettront de bien commencer avec le marketing musical.

point de départ

L'audit de votre situation actuelle


Il s'agit ici de récolter un maximum d'informations. Vous avez certainement déjà construit plusieurs pages Facebook, un compte Instagram, peut-être aussi une chaîne Youtube ou un site Internet.

Prenez donc le temps de les analyser :

  • Combien d'abonnés avez-vous ?

  • Quel type de contenu avez-vous publié sur ces plateformes ? À quelle fréquence ?

  • Lesquels de vos posts ont généré le plus de réactions, de commentaires, de likes ?

  • Quel est le profil type de ces personnes qui interagissent avec votre contenu ?

Aidez-vous des outils d'analyse fournis par ces différentes plateformes (Google Analytics, Insights Facebook, etc) . Chaque réseau social aujourd’hui permet d'accéder à des graphiques et des données utiles pour mieux comprendre qui est votre client type (votre persona). Vous y trouverez, entre autres informations utiles, des données liées à l'âge, au sexe ou aux pays et villes depuis lesquels sont consultés vos contenus.


Faites également en parallèle une analyse de votre situation professionnelle car l'objectif du marketing musical est de servir à la croissance de vos activités artistiques.

  • Combien de lives faites vous sur une année ?

  • Combien d'élèves avez-vous ?

  • Quel est votre chiffre d'affaire ?

  • Qu'en est-il de votre carnet d'adresse ?

  • Certains de vos projets musicaux sont-ils plus rentables que d'autres ?

Outils marketing

Et pour les plus motivés d'entre vous, faites usage d'outils d'analyse tels que : PESTEL, SWOT, 4P, Forces de Porter, ... Si ces méthodes vous sont inconnues, une petite recherche préalable s'impose mais pas d'inquiétude, la plupart de celles-ci ont l'air plus complexe qu'elles ne le sont.

L'utilisation de ces outils vous donnera la possibilité de structurer vos recherches et de déjà travailler sur vos objectifs.

Il est également utile, avant de passer à l'étape suivante, d'observer la concurrence. Les pages et profils de musiciens pullulent et sont d’excellentes sources d'informations. L'idée n'est pas de faire le tour de toutes les pages mais plutôt d'en sélectionner quelques-unes. Vous pourrez en retirer de l'inspiration (en évitant de plagier évidemment) pour vos propres actions de communication ou éviter de commettre les mêmes erreurs le cas échéant.

Inspirez-vous de ce qu'il se fait de mieux et comparez ce qui est comparable !


Partir sur de bonnes bases est essentiel. Nous sommes prêts à vous aider !

Comment fixer vos objectifs ?


Maintenant, vous voyez clairement votre point de départ, vous pouvez imaginer votre destination.

Votre objectif doit être le plus précis possible (voir objectifs SMART). Il ne vous servira à rien de vous dire que vous voulez plus de concerts mais bien combien vous en voulez en plus, en restant réaliste, et pour quand exactement. Au plus votre but est précis, au plus simple il sera ensuite de vérifier l'efficacité de vos efforts de communication.


Il est également important de savoir vers qui vous allez diriger vos efforts webmarketing pour atteindre vos buts. Votre public cible en tant que musicien n'est pas toujours le spectateur, loin de là ! Si vous cherchez à jouer plus souvent en tant que sideman, votre ciblage sera orienté vers des musiciens. Si vous cherchez à remplir l'agenda de votre band avec des dates de concert pour l'été, vous ciblerez plutôt des organisateurs de festival. Et cette logique s'applique pour chaque démarche. Pour être efficace, il est impératif de choisir votre interlocuteur avec précision.


Un conseil : commencez petit. Vous n'aurez probablement pas un budget illimité pour vos actions de marketing web ou ne voudrai pas dépenser des fortunes en publicité ciblée, c'est légitime ! Mais, le marketing ne fait pas de miracles et demande de la rigueur et du budget pour atteindre son paroxysme. Il est donc préférable de rester modeste dans un premier temps et de s'investir progressivement. La motivation viendra avec les premiers résultats, les moyens financiers aussi !


Sur base des objectifs que vous vous serez fixés et en sachant à qui vous allez vous adresser (voir le marketing pour musiciens pour d'autres exemples d'objectifs concrets), nous allons pouvoir élaborer notre stratégie digitale de départ et entrer progressivement dans le vif du sujet.


Votre stratégie de Marketing-musical, point de départ


Il semble évident que celle-ci doit être personnalisée et qu'il est difficile d'établir une méthode générale valable pour tous les musiciens. Cependant, malgré les profils très différents que nous pouvons rencontrer dans le monde de la musique, un grand nombre de principes reste applicable pour une majorité.


Commencez par vous créer une image qui puisse être utilisée sur toutes vos plateformes de sorte à ce que vous soyez reconnaissable malgré les différences de mises en pages propres à chacune d'entre elles. Il vous faudra pour ce faire : un nom, un logo, une photo de profil, une photo de couverture de page, un descriptif d’activité et, pourquoi pas, un slogan ou établir un code couleur.

Site web percussive productionsFacebook percussive productionsInstagram percussive productionsYoutube percussive productionsLinkedin percussive productions
Exemples de logo sous différents formats

Choisissez ces éléments sur base de votre personnalité ou de celle de votre projet, de sorte à ce qu'ils reflètent au maximum vos activités et soient parlants pour votre public. De nombreux blogs peuvent également vous fournir les dimensions nécessaires pour chacun de ces éléments et vous donner des conseils relatifs à l’optimisation de ceux-ci, soyez curieux ;)


L'idée générale est ensuite de comprendre votre public cible, de publier du contenu qui lui parle et qui l'amène à interagir (avec vous et au sein de votre communauté) et de vérifier l'efficacité de vos actions.

Si lors de l'analyse de vos plateformes, vous vous êtes aperçu qu'un contenu vidéo avait plus tendance à générer des commentaires sur votre page Facebook et que cela fait partie de vos objectifs, partez de là et créez du contenu similaire.

Il est possible, voir très probable, qu'un type de contenu ne soit pas adapté à toutes vos plateformes de communication digitale. Il faudra, par conséquent, s'adapter. Un utilisateur ne se rend pas sur Instagram pour les mêmes raisons que sur LinkedIn ou qu'il visite un site web !

Soyez donc créatifs et proposez du contenu original et adapté à l'audience et aux contraintes de chacune de ces plateformes. Les prochains articles de cette série vous permettrons également d'y voir plus clair.

En cliquant sur le titre des articles qui vous intéressent (voir ci-dessous), vous pourrez lire les articles publiés ou voir la date de publication planifiée s'ils ne sont pas encore accessible.


Pour l'instant, prenez le temps après chaque publication de contenu, d'analyser vos résultats. Faites des essais et familiarisez vous avec les outils d'analyse tout en essayant d'attirer l'attention de vos auditeurs !


À mon sens, ces étapes suffiront à établir de bonnes bases pour la construction de stratégie de communication digitale. Postez régulièrement sans fatiguer vos auditeurs. Prenez le temps d'analyser vos résultats et de réfléchir vos prochains posts pour obtenir les réactions escomptées de la part de votre public.


Sébastien Peeters

Réseaux sociaux : @sjhpeeters

Première publication : août 2020Dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Vous avez besoin de conseils personnalisés ?